Un art écologique : création plasticienne et anthropocène" :

Conférence par Paul Ardenne,

Université catholique, Lille, mardi 8 octobre 2019 à 19 h

 

 

 

La notion de « nature » telle que l’appréhendent les artistes plasticiens est, depuis les années 1960, l’objet de nombreuses variations. L’approche conventionnelle, fondée sur la notion de lieu, suscite le travail in situ, au loin de l’atelier (Land art, earthworks), là où l’approche culturelle induit une mutation de l’œuvre d’art : celle-ci se pare d’éléments naturels (arte povera). Le souci environnemental, la naissance puis l’affirmation d’un art écologique et militant voient redéfini ce rapport initial à la nature comme objet d’art. Vient le temps des œuvres démonstratives, militantes, jusqu’à la requalification du concept même de « nature ». Non plus l’homme et la nature mais la nature dans l’homme et inversement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul Ardenne est historien de l’art et écrivain. Universitaire (UFR Arts, UPJV Amiens), commissaire d’exposition (« Aqua Vitalis », « L’Histoire est à moi », « Dendromorphies »…), il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à la création contemporaine (L’Image Corps, Un Art contextuel, Art, le présent…). Il publie en janvier 2018 Un Art écologique. Création plasticienne et anthropocène (Actes Sud).

A Lire : "Un art écologique : création plasticienne et anthropocène" par Paul Ardenne (en librairie le 19 octobre 2018) Ed. La Muette/Le bord de l'eau.